L'OEIL DU VAGABOND - Annie Anywhere, une blogueuse voyage à la démarche minimaliste

Annie est une blogueuse canadienne qui sillonne le monde tout en travaillant à distance. Cette digital nomad passionnée partage avec nous son ressenti sur ce mode de vie tendance.

Annie-Anywhere-Jordanie.jpg

- Qu'est-ce qui t'a motivée à quitter le mode de vie 9 to 5 pour devenir blogueuse voyage ? 

Avant d’être digital nomad, j’adorais mon travail, mais pas mon horaire. Je trouvais contraignant de devoir effectuer mes tâches quotidiennes dans un horaire stricte alors j’ai voulu essayer de changer la routine. C’est la lecture du livre «  Remote » qui a vraiment changé ma vision du monde du travail. Je travaille maintenant à mon compte comme rédactrice web, organisatrice d’événements, gestionnaire de médias sociaux...et blogueuse voyage. 


- Qu'est-ce qui te plaît le plus dans ce mode de vie ? 

Le fait de pouvoir travailler de l’endroit de mon choix est ce qui me plait le plus. Je n’ai pas souvent besoin de vacances, mais j’ai souvent besoin d’être ailleurs. 


- Comment organises-tu tes journées entre voyage et travail ?

Chaque journée est différente, mais j’essaie d’effectuer les tâches les plus créatives le matin. Je suis plus efficace et concentrée en matinée. Je garde les tâches répétitives ou la comptabilité pour les fins de journée. Selon le fuseau horaire dans lequel je me trouve par rapport à mes clients, je vais parfois réserver ma matinée à l’exploration d’un nouvel endroit et travailler seulement en après-midi et en soirée.


- Quelles sont, selon toi, les qualités nécessaires pour devenir digital nomad ? 

Il faut absolument être discipliné! C’est facile de procrastiner, spécialement lorsqu’on se trouve dans une nouvelle ville qu’on n’a pas encore explorée. D’un autre côté, il faut aussi savoir équilibrer sa vie professionnelle et sa vie personnelle. C’est tout aussi facile de « travailler trop » et de ne pas savoir se réserver des moments de détente. La troisième qualité, selon moi, est d’être solitaire. Bien sûr, on croise des gens sur la route, mais on est souvent loin de notre famille ou de nos amis proches. On n’a pas non plus la relation de collègues de travail comme dans un emploi de 9 à 5. 


- Quelles sont les principales difficultés que tu rencontres dans ce mode de vie ?

 La solitude est ce qui m’a le plus surprise! Étant quelqu’un de relativement solitaire, je ne pensais pas que de ne pas avoir de collègues de travail que je vois chaque jour m’affecterait autant. Heureusement, j’ai maintenant de nombreux amis qui sont également digital nomads avec qui je peux prévoir des sessions de travail et de brainstorm.


- Tu dis avoir une démarche minimaliste dans tes voyages, en quoi cela est-il important pour toi ?

 Le minimaliste est bien sûr d’essayer de voyager léger, mais j’essaie aussi de l’appliquer dans ma façon de voyager. Remplir mon horaire du matin au soir et cocher le plus d’éléments sur une bucket list ne m’intéresse plus. Je veux prendre le temps de flâner dans un café, de m’asseoir devant une oeuvre d’art et de discuter avec un étranger. Le fait d’avoir la liberté de voyager davantage a complètement changé ma façon de le faire. 


- Quels pays as-tu déjà visités ? Où te trouves-tu en ce moment ? 

Ahah! Bon allons-y pour la liste complète alors: Canada, États-Unis, Mexique, Cuba, Belize, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Brésil, Islande, Angleterre, Pays de Galles, Pays-Bas, Allemagne, Belgique, France, Italie, Portugal, Slovénie, Maroc, Israël, Palestine, Jordanie, Thaïlande, Cambodge et Sri Lanka! Présentement, je vous écris du Pays de Galles. 

Pour en savoir plus, découvrez le blog d’Annie Anywhere.



Vous êtes, vous aussi, intéressé par le mode de vie digital nomad ? Découvrez notre podcast sur le sujet !