Ce qu’il faut savoir avant de partir en Thaïlande

Pour profiter au mieux de votre voyage en Thaïlande, Vagabond vous donne les informations essentielles pour comprendre le pays et pour vous éviter de passer à côté de votre séjour plus ou moins prolongé sur place. 

 

Rama X Maha Vajiralongkorn

Une royauté bien aimée

La Thaïlande est une monarchie constitutionnelle depuis 1932. Et malgré les nombreux coups d’Etat (plus d’une dizaine), une chose reste constante : les Thaïlandais aiment leur Roi. La mort du Roi Rama IX (Bhumibol Adulyadej) en 2016 après près de 70 ans de règne a ébranlé le Royaume tout entier, dont le deuil national d’une année faisait pâle figure face à la tristesse de tout un peuple. Son fils ainé Maha Vajiralongkorn, le nouveau roi Rama X (photo de droite), a pris sa succession et a été couronné le 3 mai 2019. La famille royale reste omniprésente en Thaïlande avec les portraits de feu Rama IX, de la Reine-Mère, du Roi actuel mais aussi des princesses présents partout.
Tous les jours à 8h et à 18h, l’hymne royal est joué dans les lieux publics et la foule d’habitude compacte et agitée de la capitale se met en pause pour quelques instants. Il en est de même avant le début d’un film au cinéma, où les spectateurs doivent se lever pendant l’hymne royal et en signe de respect pour la Royauté thaïlandaise. Toute critique de la famille royale est d’ailleurs interdite et punie par la loi. Le crime de lèse-majesté est en effet punissable de 20 ans de prison. Les étrangers ne sont épargnés par cette loi même si souvent les années en prison sont négociées par le jeu diplomatique en expulsion du pays. 

Notre conseil : embrassez la Royauté thaïlandaise et évitez toute conversation politique. 

Le nom complet de Bangkok en thaïlandais est  « Krung Thep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prasit »  ce qui signifie :  « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn ».  Mais ne vous inquiétez pas, on l’abrège en Krung Thep ou bien Bangkok.

Le nom complet de Bangkok en thaïlandais est « Krung Thep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prasit » ce qui signifie : « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn ». Mais ne vous inquiétez pas, on l’abrège en Krung Thep ou bien Bangkok.

bouddhisme thailande

La voie du milieu

La majorité de la population thaïlandaise est bouddhiste (sauf dans l’extrême sud musulman). Il y a donc de fortes chances que vous visitiez un et certainement plusieurs temples bouddhistes en Thaïlande. (découvrez notre liste des plus beaux temples de Thaïlande)

Il est donc important de respecter quelques règles : 
- ne pas gardez ses chaussures et se découvrir la tête lorsque l’on rentre dans un temple
- s’habillez de manière décente, avoir les épaules couvertes (si ce n’est pas une étole) et avoir un bas couvrant jusqu’au genou. Certains temples mettent des vêtements (notamment des pantalons en tissus) à disposition des touristes n’ayant pas la tenue adéquate. 
- respectez les moines et les nonnes et ne pas les prendre en photo à leur insu. 
- Les femmes ne doivent pas toucher, frôler ou s’asseoir à côté des moines. 
- Ne touchez pas les statues de Bouddha. 
- Utilisez toujours la main droite pour recevoir quelque chose d’un moine, jamais la main gauche.
- N’oubliez pas de laisser une petite donation surtout si vous testez les bâtonnets de fortune.  Vous verrez certainement despetits gobelets en bois remplis de bâtonnets numérotés. Il faut les secouer en faisant un vœu jusqu’à ce que l’un des bâtonnets tombe sur le sol. Récupérez ensuite le petit papier avec le numéro qui est tombé et découvrez votre bonne aventure (les temples les plus fréquentés par les touristes ont des papiers en thaï et anglais). Si la fortune n’est pas bonne, débarrassez vous du papier.


De manière générale, d’autres règles de vie inspirées par le bouddhisme font partie de la vie quotidienne thaïlandaise, d’ailleurs c’est un devoir pour chaque Thaïlandais pieux de devenir pendant une période donnée moine ou nonne :
- ne pas se faire tatouer des représentations bouddhistes. 
- Les représentations de Bouddha sont des objets religieux et pas des objets de décoration. 
- Ne mettez pas vos pieds au dessus de la tête de quelqu’un. Cela peut paraître incongru mais pourtant si vous mettez vos pieds en hauteur quand vous êtes assis, cela peut se produire et c’est très irrespectueux et insultant pour les Thaïlandais qui considèrent les pieds comme la partie la plus basse (spirituellement parlant) du corps. Quand vous êtes assis, évitez aussi de pointer vos pieds vers quelqu’un. 
- Respectez les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants et laissez leur votre place dans les transports.  
- évitez les grandes marques d’affection en public mais aussi les grandes démonstrations de colère ou un comportement trop extravagant, si personne ne vous fera forcément de remarques, cela gênera les Thaïlandais d’un naturel pudique et calme. (voire la partie sur le Mai pen rai)
 

Notre conseil : dans les campagnes et à l’abord de temples, n’hésitez pas à participer au rituel du matin (très tôt le matin) et offrez de la nourriture aux moines en échange de bénédictions. 

bouddha de la semaine thailande

Un Bouddha pour tous les jours de la semaine

Chaque jour de la semaine a son Bouddha et en fonction du jour de votre naissance vous pouvez prier au Bouddha de ce jour. 
Lundi : Pang Ham Yati, le Bouddha pacificateur. 
Mardi : Pang Sai Yat, le Bouddha qui réalise le nirvana 
Mercredi matin : Pang Umbat, le Bouddha qui reçoit
Mercredi soir : Phra Lae Lai, le Bouddha pour les êtres bénis
Jeudi : Pang Samti, le Bouddha en méditation
Vendredi : Pang Ram Pueng, le Bouddha en contemplation
Samedi : Pang Nak Prok, le Bouddha protégé par le Roi Naga
Dimanche : Pang Thawai Net, le Bouddha en contemplation pour 1 semaine. 
Retrouvez les explications ici (en anglais).  

cuisine thailande

Des épices qui régalent le palais

La nourriture thaïlandaise est réputée dans le monde entier et vous allez vous régaler sur place. Que ce soit pour ses restaurants haut de gamme, ses chaines présentes dans les mall de Bangkok (Central World et Siam Discovery et Paragon ont les meilleurs), ou encore dans la rue, la Thaïlande éblouira vos papilles. N’ayez en revanche pas peur des épices car la cuisine thaïe est sucrée, acide, salée ET pimentée. Au restaurant vous verrez souvent la possibilité d’avoir le même type de plat mais avec une protéine différente soit du poulet (gai), du porc (mou), du bœuf (neua) ou des crevettes (gung). 
Parmi les plats incontournables, testez un pad thai (nouilles sautées), Khao Pat (riz sauté), Khao Man Gai (poulet vapeur servi avec un riz cuit dans du bouillon de poulet), Pat Kaprao (du riz et une viande servie avec une sauce basilic épicée), Pat See you (des grosses nouilles sautées), Som tam (de la salade de papaye épicée), Tom Kha (de la soupe au lait de coco citronnée), Gai Pad Med Ma Muang (poulet noix de cajou), Tom Yam (de la soupe à la citronnelle), Panang (du curry rouge) ou encore Kaeng khiao wan (curry vert).

Pour ce qui est des desserts, il y en a peu en Thaïlande mais on notera le merveilleux : Khao Niao ma muang (riz gluant et mangue). Les glaciers et les cafés offrent un large choix de desserts occidentaux. (découvrez notre liste des meilleurs cafés de Thaïlande)

Notre conseil : N’hésitez pas à demander que la nourriture soit « mai pet » (pas épicée) ou « pet nit noy » (un petit peu épicée), si vous ne pouvez pas supporter ces saveurs qui chatouilleront vos lèvres, à défaut de brûler votre estomac.

L’utilisation du papier toilettes en Thaïlande est limité et les Thaïlandais ont souvent une petite douchette au niveau de leurs toilettes qui leur permet de se nettoyer de manière bien plus hygiénique.

L’utilisation du papier toilettes en Thaïlande est limité et les Thaïlandais ont souvent une petite douchette au niveau de leurs toilettes qui leur permet de se nettoyer de manière bien plus hygiénique.

shopping thailande

Les rois du shopping 

L’un des sports préférés des Thaïlandais est sans conteste : le shopping. Il est d’ailleurs difficile de se balader en Thaïlande sans passer du temps dans l’un de ses nombreux shopping malls (centres commerciaux). Bangkok en compte des dizaines et le quartier principal de la ville Siam, n’est en réalité qu’une succession de shopping malls et de rues commerçantes. Et quand on sait qu’à Bangkok il fait au plus froid 18 degrés (et ce encore quelques jours dans l’année) alors on comprend pourquoi les Thaïlandais aiment passer autant de temps à l’abri de la chaleur dans des lieux climatisés. La Thaïlande est une véritable marketplace où on peut trouver de l’artisanat comme du high tech avec de très bons prix. Plutôt que de vous concentrer sur de la contrefaçon, dénichez les créateurs thaïlandais qui sont parmi les plus prolifiques d’Asie.

marché thailande

Les marchés thaïlandais sont également parmi les plus vivants d’Asie et on vous conseille notamment Jatjujak ou Chatuchak (le marché du weekend) à Bangkok qui est le plus grand marché ouvert d’Asie. On peut y trouver de tout et y faire de bonnes affaires malgré le nombre de touristes qui y viennent tous les week-ends. Le Talat Rod Fai (le marché du train) est également à visiter, avec ses nombreux petits étales qui vendent des friperies de bonne qualité. Au-delà du shopping vous pourrez y déguster de la très bonne street-food. Vous pouvez également explorer les marchés flottants à l’extérieur de Bangkok, un incontournable touristique.

Ils sont à tous les coins de rue, les 7/11, des mini-supérettes ouvertes 24h/24 7j/7, sont tellement pratiques que vous aurez du mal à vous en passer. Vous avez tout le nécessaire pour manger, snacker, des cosmétiques, du bon café et vous pourrez même y payer vos factures. Si d’autres franchises existent (Family Mart ou Lawson par exemple) l’un des sons les plus reconnaissables de Thaïlande est bien celui-ci : 

 

Notre conseil : faites vous plaisir et n’oubliez pas de négocier les prix ! En Thaïlande, il est d’usage de demander un discount et ce dans les marchés ou petites boutiques où les prix de sont pas affichés. Vous pouvez négocier en anglais même si cela aide de parler quelques mots de thaïlandais (« tao rai ? » : combien ça coûte en thaïlandais). C’est également plus facile d’avoir de bons prix quand on achète plusieurs exemplaires d’un objet ou qu’on achète plusieurs choses dans une même boutique.  

Ecrire « 555 » sur les réseaux sociaux ou par texto est l’équivalent de lol ou mdr pour les Thaïlandais. Le chiffre 5 se prononce « ha » donc 555 = ha ha ha

Ecrire « 555 » sur les réseaux sociaux ou par texto est l’équivalent de lol ou mdr pour les Thaïlandais. Le chiffre 5 se prononce « ha » donc 555 = ha ha ha

Mai pen rai

mai pen rai thailande

L’attitude et la façon d’être des Thaïlandais peut se résumer à une expression : « mai pen rai » (ce n’est pas grave).  Les Thaïlandais n’aiment pas se prendre la tête et s’embêter avec les petits tracas. Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme l’ancien Royaume de Siam : le pays du sourire ! Il faut donc mieux oublier ses réflexes de râleurs made in France et essayer de se détendre un peu et de ne pas tout dramatiser comme on aime souvent le faire. Il est ainsi très rare de voir des Thaïlandais s’emporter, en tout cas en public. Attention cependant : si l’attitude désinvolte des Thaïlandais est souvent des plus sympathiques, elle peut parfois être déconcertante et frustrante quand le sentiment d’urgence qui vous ronge n’est pas du tout partagé par votre interlocuteur. 


Notre conseil : la gentillesse et un sourire seront vos meilleurs atouts pour obtenir ce que vous souhaitez en Thaïlande. 

La Thaïlande est considérée comme le pays le plus infidèle au monde. Plus de 56% des Thaïlandais mariés (hommes ou femmes) ont reconnu être engagé dans une relation adultère (sondage Match.com). Les « gik » comme on les appelle, (maitresse/amant) sont donc légions. Est-ce grâce à cette apparente liberté sexuelle que l’on surnomme la Thaïlande Royaume du sourire ?

La Thaïlande est considérée comme le pays le plus infidèle au monde. Plus de 56% des Thaïlandais mariés (hommes ou femmes) ont reconnu être engagé dans une relation adultère (sondage Match.com). Les « gik » comme on les appelle, (maitresse/amant) sont donc légions. Est-ce grâce à cette apparente liberté sexuelle que l’on surnomme la Thaïlande Royaume du sourire ?

gay trans thailande

La culture gay/trans en Thaïlande

La Thaïlande peut sembler de prime abord l’un des pays les plus sexuellement libres d’Asie. C’est à la fois vrai et faux. Le Royaume du Sourire est en effet l’un des pays où on constate le plus de transsexuels que l’on surnomme LadyBoy ou Kathoey en thaïlandais. De nombreux shows existent à Bangkok, à Pattaya (certainement le plus célèbre Miss Tiphany), Chiang mai ou encore dans les îles du sud. Si cette minorité est visible, leur vie n’en est pas moins difficile. De nombreux transsexuels thaïlandais rencontrent de vrais problèmes pour trouver un travail et sont cantonnés aux petits boulots et souvent à la prostitution ou au mieux au monde du divertissement. Elles sont majoritairement reléguées aux rôles comiques dans les films et les émissions populaires à la télévision. 

Quant à la communauté LGBT, ses droits ne sont pas reconnus en Thaïlande où le mariage gay n’est pas encore d’actualité. Bangkok et les grandes villes permettent un peu plus de liberté et la vie nocturne gay y est très active notamment dans le quartier de Silom à Bangkok. Pour autant, nombreux sont les Thaïlandais homosexuels et lesbiennes qui préfèrent garder leur orientation sexuelle cachée de leur famille et du monde du travail. Le pays est cependant gay-friendly notamment pour les touristes étrangers. 

Si vous entendez dans la rue « Ping Pong show », ne vous attendez pas à une partie de tennis de table endiablée. Ces « spectacles » qui ont lieu au soi Cowboy ou à Patpong, les red-districts de Bangkok, sont classés X et certainement évitables. Si vous souhaitez tout de même tenter l’aventure, attention aux arnaques et aux images de mauvais goût qui resteront gravés dans votre mémoire.

Si vous entendez dans la rue « Ping Pong show », ne vous attendez pas à une partie de tennis de table endiablée. Ces « spectacles » qui ont lieu au soi Cowboy ou à Patpong, les red-districts de Bangkok, sont classés X et certainement évitables. Si vous souhaitez tout de même tenter l’aventure, attention aux arnaques et aux images de mauvais goût qui resteront gravés dans votre mémoire.

taxi thailande

Des taxis de toutes les couleurs

Vous les verrez partout en Thaïlande et toutes les couleurs. Les taxis sont nombreux et il suffit de les héler dans la rue pour pouvoir vous balader rapidement et pas cher.
Si le petit panneau ว่าง (waang) est allumé alors cela signifie qu’il est libre. La couleur du taxi signifie juste qu’il appartient à telle ou telle compagnie, cela ne change pas le prix de la course. Attention cependant à bien voir si le « meter » est en route pour payer à la distance et non pas payer à la tête du client. Si un taxi vous donne un prix avant de monter dedans ou qu’il refuse de mettre le « meter », attendez le prochain. 

Uber n’existe pas en Thaïlande mais vous pouvez trouver son équivalent avec les applications Grab et Line Man.

tuk tuk thailande


Tuk-Tuk or not Tuk-Tuk ? 

Quand on pense aux moyens de transport en Thaïlande, on pense très souvent au tuk-tuk. A part dans les campagnes, sur les îles et dans certains quartiers avec des rues très étroites, le tuk-tuk n’est pas vraiment utilisé. On vous conseille donc de les éviter sur des trajets en ville ou vous paierez très cher votre trajet.

 

Infos pratiques


Décalage horaire : + 5h en été, + 6h en hiver.

Visas : Vous pouvez rester 30 jours gratuitement en tant que touriste mais vous devez avoir un passeport avec impérativement 6 mois de validité à partir de la date d’entrée en Thaïlande. 
Un visa est nécessaire pour plus de 30 jours, vous pouvez vous renseigner en cliquant ici. 

Electricité : 220 volts. 

prises électriques Thaïlande.jpg

Monnaie :  

Trouvez un logement avec Booking.com :

Booking.com

Pour en savoir encore plus sur Bangkok, écoutez notre podcast ESPRIT VAGABOND consacré à la capitale thaïlandaise