Comment surmonter sa peur du voyage en solo ?

Voyager seul.e peut être une réelle source d’angoisses pour beaucoup de personnes. Que ce soit la peur de prendre l’avion, de se perdre, de ne pas pouvoir communiquer avec les locaux, ou tout simplement la peur de se retrouver seul.e hors de sa zone de confort et loin de ses références, ces inquiétudes peuvent parfois créer de véritables blocages et décourager du voyage en solitaire. Vagabond vous livre quelques conseils pour vous rassurer et surmonter ces barrières.

traveler.jpg

Comprendre ses peurs

Si voyager seul.e vous paraît insurmontable, la première chose à faire est tout simplement de vous demander pourquoi. Même si vos inquiétudes peuvent parfois vous sembler difficile à justifier, et paraître presque irrationnelles, essayez de mettre sur papier toutes vos peurs, en laissant vos émotions s’exprimer. Vous pouvez aussi essayer de les formuler en parlant à un proche, ou à une personne adepte du voyage en solo, qui pourra vous prêter une oreille attentive. C’est la première étape pour essayer de comprendre la source de votre bloquage.

Essayer de se projeter

Il faut savoir que la peur naît souvent de ce qui nous est inconnu. Le fait de ne pas pouvoir se projeter car nous n’avons aucune référence de ce type d’expérience crée une anxiété qui ne donne pas envie de sortir de sa zone de confort. La deuxième étape est donc d’essayer de se visualiser, en lisant des blogs, en parlant à d’autres voyageurs, et en cherchant des solutions concrètes à toutes les petites choses qui pourraient vous stresser.

Essayer de ne pas se laisser influencer négativement

Souvent, beaucoup de nos peurs vont finalement venir de personnes qui nous entourent, ou des idées reçues que l’on a pu entendre autour de soi. Il est donc essentiel de pouvoir faire la distinction claire entre ses propres angoisses (qui peuvent venir de l’inconnu, ou d’une expérience qui se serait mal passée), et celles des autres que l’on aura pu s’approprier, mais qui ne nous appartiennent pas réellement. Dans ce cas, une solution simple est de vous entourer de personnes confiantes, positives, qui pourront vous conforter dans votre projet.

S’informer et prendre du temps pour se préparer

Pour mettre un terme aux barrières mentales face au voyage en solo, il faudra surtout prendre le temps de bien s’informer, en essayant de garder un état d’esprit le plus positif possible. Lisez des blogs, des articles, des guides, et rencontrez d’autres voyageurs.

Pensez à vous renseigner sur votre destination, sur la sécurité du pays dans lequel vous vous rendez et sur les éventuels préparatifs requis (vaccins, visas…). Si cela vous rassure, vous pouvez, par exemple, planifier votre séjour en détail jour après jour. Essayez tout de même de ne pas trop vous mettre la pression et pensez à vous détendre !

Prendre confiance en soi

Si le fait de voyager seul.e vous impressionne, sachez que la plupart des voyageurs en solo ont plutôt tendance à improviser jour après jour, et n’ont pas plus de capacités que vous. Voyager ne demande aucune compétence particulière, simplement un peu bon sens. Rassurez-vous sur vos capacités et faites-vous confiance !

Commencer par une destination proche

Si vous souhaitez vous rassurer, le mieux est de commencer en partant dans un pays à la fois proche de chez vous, dans des villes où sécurité et organisation sont garanties. Vous pourrez vous aventurer un peu plus loin et dans des destinations plus dépaysantes petit à petit, jusqu’à devenir un.e véritable baroudeur.se !

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur le voyage en solo ? Ecoutez notre podcast sur le sujet !