10 conseils pour améliorer son niveau de langue en voyage

On dit souvent qu’il n’y a rien de mieux que le voyage et l’immersion dans la vie locale pour apprendre une langue étrangère. Mais pour cela, encore faut-il apprendre de manière structurée et avoir les bons outils. Vagabond vous livre 10 conseils à mettre en pratique pour progresser dans la langue des pays que vous visitez !

1- Se fixer des objectifs clairs

Avant de vous lancer à l’aveugle dans l’apprentissage de la langue, fixez-vous des objectifs clairs. Ils vont dépendre de votre niveau préalable, de la durée de votre voyage, de la difficulté de la langue, et du temps que vous pourrez consacrer à l’apprentissage de la langue au quotidien. Si vous voyagez 2 mois en immersion chez l’habitant, vous pourrez vous donner comme objectif d’atteindre un niveau de langue plutôt fluide. Si vous voyagez 10 jours en sac à dos, les objectifs seront un peu plus élevés. Définissez aussi clairement dans quels domaines vous souhaitez progresser : l’écrit, l’oral, le vocabulaire, la grammaire, la conjugaison… Ce que vous travaillerez le plus au fil de votre voyage sera sans aucun doute le vocabulaire et l’oral. Il peut donc être intéressant de vous donner des objectifs tels que : apprendre le nom des couleurs, des fruits et légumes, des transports, apprendre à me diriger dans une ville, apprendre les principaux verbes d’action, etc. De cette façon, vous pourrez vous fixer des objectifs quotidiens, avec un quota de mots à apprendre chaque jour. Cela peut être simplement d’apprendre un mot différent chaque jour, ou d’apprendre un adjectif, un verbe, et un nom tous les jours. Pour bien les intégrer, engagez-vous à utiliser, chaque jour, le mot appris la veille, ou essayez de faire des phrases complètes avec les trois types de mots appris. Vous verrez que vous assimilerez rapidement une bonne quantité de mots !

hola-language-app.jpg

2- Télécharger les bonnes applications mobiles

Grâce aux smartphones, on a la chance de ne plus avoir à se balader avec un dictionnaire bilingue sous le bras partout où l’on va ! Encore faut-il télécharger les bonnes applications. L’incontournable est bien sûr une application de traduction. Pour cela, Google Translate fait très bien l’affaire. Et si vous préférez la traduction vocale, utilisez SayHi.

Si vous êtes vraiment motivé.e, téléchargez aussi Duolinguo ou Busuu pour progresser dans la langue du pays où vous vous trouvez à l’aide de petits exercices interactifs.

3- Tout noter sur un petit carnet

Un accessoire incontournable pour apprendre une langue étrangère est un petit carnet de notes. Emmenez-le partout avec vous, que ce soit pour des visites touristiques, au marché ou en soirée ! Et notez tout : tous les mots que vous entendrez, lirez, ou utiliserez sans être sûr.e de leur signification. Pensez bien sûr à relire régulièrement votre liste !

4- Parler avec tout le monde

Cela va de soi : c’est en parlant avec le plus de locaux que vous pourrez réellement progresser. Alors, n’hésitez pas à engager des conversations avec tout le monde : au restaurant avec le serveur, avec vos voisins de chambre… Dès que vous êtes perdu.e, demandez votre chemin dans la langue locale. Un moyen très efficace pour assimiler du vocabulaire quand on voyage, est aussi de parler avec les chauffeurs de taxi ! Et rappelez-vous que le voyage est souvent une bonne occasion pour “s’inventer” une nouvelle identité le temps de quelques jours. Alors même si vous êtes plutôt de nature introverti.e, osez jouer le jeu et surtout, n’ayez pas peur de faire des erreurs ou de vous exprimer avec un accent à couper au couteau !

5- Demander aux gens de vous corriger

Autre indispensable pour s’améliorer : demandez à vos interlocuteurs de vous corriger vos erreurs de langage, quitte à vous interrompre. En effet, la plupart des gens n’osera pas vous reprendre, et c’est la meilleure manière d’utiliser des mots ou des formules de phrases incorrects en étant persuadé.e du contraire. De plus, demandez aux gens de vous parler dans la langue locale, même s’ils parlent couramment votre langue.

6- Ecouter la radio, regarder la télévision, lire des journaux et des livres

Pour pratiquer l’oral, pensez à habituer votre oreille à la langue, à écouter la radio, regarder la télévision par exemple. Avant de partir, un petit conseil : téléchargez une playlist de chansons dans la langue locale. Pensez aussi à acheter ou télécharger sur votre Kindle des livres dans la langue, même des petites histoires pour enfants si vous débutez. Vous pouvez aussi lire les journaux, et de manière générale tous les éléments que vous verrez durant votre séjour : panneaux d’indication, devantures de magasins, noms de rues...

voyage-bus.jpg

7- Mettre à profit son temps de trajet

Le temps que l’on passe dans le bus ou dans l’avion peut être mis à profit pour améliorer son niveau de langue. Vous pourrez en profiter pour lire un livre, écouter de la musique ou regarder des films dans la langue locale, faire des exercices sur votre application mobile, ou relire votre liste de mots dans votre carnet. Et si vous voyagez seul.e, profitez de ce temps pour discuter avec la personne assise à côté de vous. Si elle parle la langue locale, cette conversation pourra grandement vous aider à enrichir votre vocabulaire.

-> Lire l’article “Nos 8 conseils de survie aux vols long-courrier”

8- Ecrire son journal de voyage dans la langue locale

En voyage, c’est sans aucun doute la partie orale que vous pratiquerez le plus. Mais il y aussi beaucoup de façons de progresser à l’écrit. Par exemple, si vous avez pour habitude de tenir un journal de voyage, pourquoi ne pas essayer d’écrire dans la langue du pays ? C’est une bonne façon de progresser et de se rendre compte de son niveau et des points à améliorer. Au fil de votre écriture, pensez à rechercher la traduction des mots que vous ne connaissez pas, et de noter ces nouveaux mots dans votre petit carnet de vocabulaire !

9- Choisir le bon hébergement

L’amélioration de votre niveau de langue peut grandement être influencée par le choix de votre hébergement. Pour progresser comme il faut, évitez les hôtels, où vous aurez peu d’interactions. Les auberges de jeunesse sont aussi une bonne option, car vous parlerez avec beaucoup de monde, mais le risque est aussi de rencontrer des personnes parlant couramment votre langue ; vous risquerez d’avoir du mal à résister à la tentation !  L’idéal reste les hébergements chez l’habitant, tels que le coachsurfing : vous parlerez tous les jours dans la langue que vous souhaitez apprendre, et pourrez demandez à votre hôte de vous aider dans votre apprentissage.

10- Choisir des expériences en immersion

La façon dont vous voyagez va sans aucun doute beaucoup contribuer à améliorer votre niveau de langue. Les meilleurs types de voyages pour progresser en langues étrangères sont le volontariat, le woofing, ou encore de travailler sur place.

Découvrez d’autres astuces de voyage avec ces articles :