L'OEIL DU VAGABOND - Jeremy Villasis, photographe voyageur

Jeremy Villasis est un photographe et rédacteur indépendant basé à Manille. Son travail a été publié dans de nombreuses revues de voyage en Asie et il contribue à Getty Images. Nous lui avons posé des questions sur sa passion pour la photographie et ses conseils pour prendre de meilleures photos lors de vos voyages.

 

jeremy villasis.jpg

Comment es-tu devenu photographe ?

La photographie m'a toujours fascinée, même quand j'étais jeune, je feuilletais tous les beaux livres que je pouvais trouver. J'ai reçu mon premier appareil photo en 2004-2005 et à l'époque je documentais sans enthousiasme les choses autour de moi. Honnêtement, je ne savais pas ce que je faisais et d'ailleurs j'ai détruit beaucoup de pellicules dans le processus. Cette caméra a même été égarée. Lorsque j'ai commencé à voyager quelques années plus tard, j'ai été contraint de reprendre un nouvel appareil, cette fois-ci numérique. Et là, je suis devenu accro. J'ai commencé à publier des photos en ligne et j'ai été très surpris de recevoir de bons commentaires. Comme je faisais aussi de la rédaction pour des magazines à l'époque, un ami du milieu universitaire m'a demandé de participer à son programme de photojournalisme. Je pensais que ce serait une bonne façon de compléter mes photos avec mon écriture, et donc je l'ai fait. Je n’ai jamais rêvé de devenir photographe spécialisé dans le voyage, c’était involontaire, mais c’était l’une des meilleures choses qui me soit arrivée.

 

jeremy villasis


Que préfères-tu photographier et pourquoi ?

En général, j'aime prendre des photos de personnes, car cela me permet de capter un sens de la vie sur place, spécialement d'une nouvelle destination. Les expressions des gens, les vêtements et l’environnement dans lesquels ils se trouvent peuvent en dire beaucoup plus que toute autre chose.

J'aime aussi prendre des photos de festivals, en dépit d'être l'un des sujets les plus difficiles à photographier. Il y a certaines choses que vous ne pouvez pas contrôler comme le comportement de la foule, les conditions d'éclairage et le mouvement constant des participants. Les clichés, cependant, peuvent être formidables car cela permet des prises de vues très variées, des costumes à la nourriture et, plus important encore, aux histoires de ceux qui y participent. C'est un excellent moyen de connaître la culture et les coutumes locales.

jeremy villasis

Dernièrement, je me retrouve aussi à la recherche de très beaux graffitis et de street art. Vous pouvez en apprendre beaucoup sur un endroit en regardant simplement ce qui est écrit ou dessiné sur les murs.

 

jeremy villasis


Quels sont tes endroits préférés à photographier ?

Chaque endroit où je suis allé a quelque chose de différent à offrir, il est donc très difficile de dire quelle destination est ma préférée pour prendre des photos. Pour les gens et la culture, j'aime beaucoup Bhaktapur au Népal et le Myanmar. L'Inde offre beaucoup d'opportunités photographiques, surtout lorsqu'il s'agit de jouer avec les couleurs et les textures. Chaque ville européenne offre différents types d'architecture, mais j'aime particulièrement Paris, Prague et Amsterdam. Je suis toujours ravi de participer aux merveilleux festivals de Thaïlande et de mon pays, les Philippines. La Grèce est aussi en tête de ma liste, en particulier Santorin, je pense que peu importe les conditions d'éclairage, on prend toujours de bonnes photos.

 

jeremy villasis

Quelle est ta photo préférée ?

La photo qui me vient à l’esprit est l’une des toutes premières photos prises lors d’un festival, celui de deux fêtards de Songkran à Khao San Road, à Bangkok, avec leurs pistolets à eau tirant sur ma caméra. Cela en dit long sur moi en tant que photographe et en tant que personne, je ne me prends pas trop au sérieux. Hahaha!
 

jeremy villasis


Quelques conseils pour prendre de belles photos en voyage ?

Faites beaucoup de recherches sur le lieu au préalable. Avant de partir en voyage, renseignez-vous sur la région, la météo, comment vous déplacer, les coutumes et la culture locales, ainsi que les choses à faire et à ne pas faire. Sur place, je vous conseille de faire un effort pour vous lever et sortir tôt si vous voulez capturer un sentiment d'appartenance sans la foule des touristes. Toutefois, si vous avez un peu trop bu la veille, je vous suggère de travailler avec la foule en choisissant différents angles, en zoomant et en exploitant les nombreux détails complexes que le lieu a à offrir. Bien sûr, parfois, les gens et les foules font partie intégrante de la scène, vous devez donc savoir quand les inclure, mais assurez-vous de mettre l'accent sur un élément principal. Une autre chose importante est de faire preuve de patience. Vous devez être patient avec votre équipement et les conditions qui vous entourent. La frustration de ne pas obtenir le cliché que vous voulez instantanément ne fera que brouiller votre créativité. Enfin, rappelez-vous que l’heure d’or, le moment peu après le lever du soleil et avant le coucher du soleil, donne des photos magiques.

 

jeremy villasis

 

Pour découvrir les magnifiques photos de Jeremy, vous pouvez consulter son site internet

Suivez-le sur Facebook
Suivez-le sur Instagram