Que faire en cas de vol annulé ?

En voyage, personne n’est à l’abri d’un malencontreux changement de programme tel qu’un vol retardé ou annulé, que ce soit à cause des conditions climatiques, d’une défaillance ou encore de grèves. Découvrez les démarches à réaliser si votre vol est annulé.

erik-odiin-539947-unsplash.jpg

Demandez une indemnisation à l’aéroport

Vous avez le droit, dans certains cas, de demander une indemnisation pour vol annulé.

Pour bénéficier de ces droits, il vous suffit de vous présenter au comptoir d’enregistrement de votre compagnie aérienne. Celle-ci devra vous remettre un document faisant mention des modalités d’assistance et de remboursement de votre billet d’avion.

Vous pouvez bénéficier d’une indemnisation si votre vol est annulé ou si vous arrivez avec plus de 3 heures de retard à destination, sauf si vous avez été prévenu de l’annulation de votre vol au moins deux semaines avant la date prévue.

Voici les montants des indemnisations en fonction des distances et de la zone géographique :

Pour un vol au sein de l’UE et un vol entre l’UE et le reste du monde :

  • jusqu’à 1 500km : 250 €

  • de 1 500 à 3 500 km : 400€

  • plus de 3 500 km : 400 € au sein de l’UE et 600€ hors UE

Pour obtenir votre indemnisation, il vous suffira d’adresser une demande d’indemnisation vol annulé à votre compagnie aérienne. Joignez à ce courrier votre RIB, et envoyez-le avec accusé de réception. Dans votre lettre, précisez :

  • la date du voyage

  • le numéro du vol

  • les lieux, dates et heures de départ et d’arrivée

  • le nombre d’heures de retard

Ou demandez un remboursement du billet d’avion

Vous avez aussi le droit de renoncer à votre voyage. Dans ce cas, si votre vol est annulé ou s’il a un retard de plus de 5 heures, vous avez la possibilité de demander un remboursement de votre billet d’avion.

Si vous voyagez avec une compagnie européenne

L’indemnisation concerne toutes les compagnies aériennes européennes ainsi que les vols ayant pour destination un aéroport situé au sein de l’UE.

En France, et pour toutes les compagnies aériennes européennes, la loi implique que la compagnie devra vous prendre en charge jusqu’au prochain vol. Sachez aussi que vous avez droit à des rafraîchissements et de quoi manger. Si le vol suivant n’a lieu que le lendemain, la compagnie aérienne se doit aussi de prendre en charge les frais d’hôtel.

Si vous voyagez avec une compagnie non européenne

Si vous effectuez votre voyage avec une compagnie aérienne asiatique par exemple, pour un vol Paris-Pékin, sachez que vous ne pourrez pas prétendre à une indemnisation. Et dans le cas d’un vol dans deux pays d’Afrique ou d’Asie par exemple, avec une compagnie aérienne locale, il faudra vous renseigner auprès de la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez pour savoir si vous pouvez prétendre à une indemnisation en cas d’annulation du vol.

Les compagnies aériennes basées hors de l’UE doivent aussi vous héberger et vous trouver un autre vol, mais les boissons, la nourriture et l’hébergement peuvent ne pas être prévus.

Gardez tous vos reçus

Les compagnies aériennes peuvent vous remettre des bons d’achat valables dans les boutiques de l’aéroport. Si ce n’est pas le cas, vous aurez droit à un remboursement de tous les achats effectués avant votre prochain vol. Veillez à bien garder tous vos reçus pour en réclamer le remboursement par la suite.

Si votre vol est annulé à cause d’une grève

Sauf si vous avez été prévenu au moins deux semaines avant votre vol, vous pouvez bénéficier, en cas de grève, d’une indemnisation, à condition que cette grève ne soit pas extérieure au transporteur.